Les  prochains concerts

 

Accueil Qui sommes-nous? Prochains concerts Archives Infos et sites Web Contactez-nous

 

 

 

Dimanche 20 juin 2021 - Eglise de Mérignac (16200) - 17H
Récital de
piano avec Jeffrey NAU 
 

Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, titulaire d'une maîtrise de Musicologie obtenue sous la direction d'Yves Ferraton à l'Institut de Musicologie de Nancy 2 et du Diplôme d'Etat d'accompagnement, Jeffrey Nau est pianiste accompagnateur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Nancy.
Au cours de ses années d'études, Jeffrey Nau a pu se perfectionner auprès de grands maîtres tels que Monique Debus, Olivier Gardon, Billy Eidi en piano, Udo Reinemann en lied, François Le Roux en mélodie française et Jeanne Bon-Rougier et Michel Tranchant en accompagnement au piano.
Il se produit aussi bien en soliste (Concertos de Beethoven, Brahms, Mozart, Rachmaninov, Tchaikovsky, Wissmer...) qu'en récital et musique de chambre dans des festivals tels que «Nancyphonies », « Rencontres Maurice Jacquet» à Nancy, « Mai Musical>> à Menton, «Musicales du parc de Wesserling>> en Alsace, « Musicales de Guil Durance >>  dans les Hautes-Alpes "les Cabardièses de Pennautier" dans l'Aude, en Charente ou encore en Guadeloupe et en Allemagne. Il est invité à se produire en Chine en Mai 2013 au 1er Festival International de Musique de la Faculté des Lettres et Arts de l'Université des Sciences et Technologies du Sud-Ouest à Mianyang.
En 2008, Il est également lauréat avec le violoniste Damien Vergez du 2éme prix du Concours International de Musique de Chambre de Donostia Hiria de San Sebastian.
Son disque consacré à <<  Franz Liszt, L'Art de la transcription au XIXème siècle >>   est sorti en janvier 2013. Parmi ses concerts à venir, des concerts en soliste (4ème concerto de Beethoven), en musique de chambre (récital clarinette, Trios de Brahms), des récitals seul (Sonates de Mozart et Beethoven)...

 

 




 
Au programme:
- MOZART: Fantaisie K. 475 et Sonate K.333

- BEETHOVEN: sonates n° 30  opus 109 et sonate n°31 opus 110

 

Prix des places : 15 euros (gratuit pour moins de 18 ans)

Respect des consignes sanitaires -  Port du masque obligatoire.
Réservations au 06 14 22 66 89


 

 

 

Dimanche 12 septembre 2021 - Eglise de Mérignac (16200) - 17H

Concert de Musique baroque avec l'ensemble Furia francese

 

 


 

Dimanche 19 décembre 2021 - auditorium M. Ravel à Jarnac (16200) à 17H.
Concert de Noël des Amis de la Musique avec Amanda FAVIER (violon) et Pierre MORLET (violoncelle)

 

Amanda FAVIER

    Amanda Favier fait partie de la jeune génération des solistes français.

    Talent précoce, on la remarque à neuf ans dans son premier concerto en soliste, à onze ans salle Gaveau et à treize sur les bancs du CNSM de Paris dans la classe de Gérard Poulet. Elle y obtient un Premier Prix de violon et un Diplôme de Formation Supérieure mention Très Bien, achève son cursus par un Cycle de Perfectionnement avant de suivre à Cologne et Londres l'enseignement d'Igor Ozim et de Sir Ifrah Neaman. Ce métissage culturel fait d’elle une musicienne complète, qui, rapidement, glane une quinzaine de prix internationaux et devient la plus jeune lauréate du concours international Jean Sébastien Bach de Leipzig.

    Dès lors, ses voyages l’emmènent en soliste et en musique chambre dans des salles prestigieuses (Gewandhaus de Leipzig, Concertgebouw d’Amsterdam, Kremlin State Palace - Moscou, Victoria Hall de Genève, Théâtre des Champs-Elysées, Châtelet, Cité de la Musique, salle Gaveau...) avec des partenaires et orchestres recherchés.

En France, elle est distinguée par le Prix Forthuny de l’Académie des Beaux-Arts, le prix Berthier des Palmes Académiques, la Fondation Banque Populaire et l'Adami ("Révélation classique" puis "Violon de l'Adami). 

    Elle enregistre régulièrement pour différents labels (Lyrinx, Saphir, Ligéa, Arion, NoMadMusic...). Après un premier disque remarqué avec le pianiste Cédric Tiberghien, l'on retient entre autres sa version des Quatre Saisons de Vivaldi (Saphir) - Classique d’Or RTL - Sélection Air France, "Coup de coeur" France-Musique - tête des meilleures ventes françaises pendant plusieurs semaines. "Dans la malle du Poilu", paru chez Arion, a reçu le label de la Mission du Centenaire de la guerre 14-18 et a été distingué par le journal  «Le Monde» comme l’un des meilleurs disques de l’année 2014. Quant à son dernier disque, trois sonates de Beethoven paru en 2016 chez NoMadMusic avec Célimène Daudet, il est le "Choix de France Musique" et FFF de Télérama.

    "Partenaire idéale" selon Pierre Gervasoni (le Monde), Amanda Favier affectionne le répertoire de musique de chambre qu'elle pratique assidument. Curieuse de rencontres et de nouvelles collaborations, elle mêle souvent sa musique à la poésie, la littérature ou le jazz avec la complicité de personnalités contrastées comme Brigitte Fossey, Marie-Christine Barrault, François Castang, Jean-Marie Machado, Yaron Herman... 

    On la retrouvera bientôt au disque en duo avec la pianiste Dana Ciocarlie et en concerto avec l'0rchestre Philharmonique Royal de Liège.

​    Amanda Favier est soutenue par le fonds de dotation ID of Arts.

 

Pierre MORLET

Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, Pierre Morlet effectue ensuite un cycle de perfectionnement en musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
    Passionné par la musique de chambre et la musique de notre temps, il est un des membres fondateurs du Quatuor Diotima né en 1996 sous l’impulsion de lauréats du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Le Quatuor Diotima a travaillé en étroite collaboration avec quelques-uns des plus grands maîtres de la deuxième moitié du XXe siècle, au premier rang desquels Pierre Boulez (qui a révisé à son intention le Livre pour quatuor) et Helmut Lachenmann. Il commande ou suscite les créations des plus brillants compositeurs tels Toshio Hosokawa, Miroslav Srnka, Alberto Posadas, Mauro Lanza, Gérard Pesson, Rebecca Saunders ou encore Tristan Murail. En miroir de la musique d’aujourd’hui, le Quatuor Diotima projette une lumière nouvelle sur les grandes oeuvres romantiques et modernes, en particulier Beethoven, Schubert, la triade viennoise avec Schoenberg, Berg et Webern, ou encore Janáček, Debussy, Ravel et Bartók.
    Fort d’une discographie récompensée par cinq Diapasons d’or et interprète privilégié de grands compositeurs, le Quatuor Diotima s’inscrit actuellement comme l’une des formations les plus demandées au monde.


Au programme:
- Danses populaires hongroises (1907) de Bela BARTOK
- Huit pièces, opus 39 (1909) de Reinhold GLIERE
- Duos, opus 125 (1886) de Sébastien LEE
- Duo en Sol Majeur (1783) de Wolfgang Amadeus MOZART

- Passacaille (1720) de Georg Friedrich HAENDEL...