Année 2018

Accueil Hommage à Katia Année 2007 Année 2008 Année 2009 Année 2010 Année 2011 Année 2012 Année 2013 Année 2014 Année 2015 Année 2016 Année 2017 Année 2018 Année 2019 Année 2020
 


 

 

 




Au programme:

- J. P. RAMEAU: "Le Rappel des oiseaux"

- F; COUPERIN: "Le Tic-Toc-Choc ou les Maillotins"

- W. A. MOZART: "La Sonate en mi bémol M.KV 282 "

- F. CHOPIN: Nocturne en Fa# M. Op. 15 N°2
                        Barcarolle en Fa# M. Op.60


- F. POULENC: Première novelette en Do M.

- F. CHOPIN: Ballade en Fa m. Op.52 N°4

- L. M. GOTTSCHALK: Souvenirs d'Andalousie, Caprice de Concert



 

 


Dimanche 17 juin 2018 à 17 heures:

Concert l'église Saint-Pierre de MÉRIGNAC (16200)
Récital de piano avec Carole CARNIEL

 

C'est à Metz qu'elle commença le piano à l'âge de cinq ans. Elève au CNSM de Paris dans la classe de Germaine Mounier, elle reçut les conseils de Maurice Crut et Bruno Pasquier pour la musique de chambre et de Jacqueline Robin pour le déchiffrage. Elle y obtient à 17 ans un premier prix de piano et de déchiffrage. Sa rencontre avec Merces de Silva-telles, grande pédagogue, disciple de Claude Arrau et d'Edouard Steuermann fut déterminante, mais elle se perfectionna également en participant à des classes de maîtres de Georgy Sebok et Léon Fleisher. Ainsi prête, elle affronta alors les compétitions internationales et remporta en 1984 le premier prix du concours international de piano de Senigallia (Italie), en 1986 le deuxième prix du concours international ''Maria Canal'' de Barcelone et, en 1989, le premier prix du concours international des jeunesses musicales de Belgrade. Ces différentes récompenses lui ouvrent les portes d'une carrière tant en France qu'à l'étranger où elle se produit comme récitaliste et soliste avec différents orchestres. Carole Carniel est lauréate de la Fondation Yehudi Menuhin, et de l'association Musique Espérance fondée par Miguel Angel-Estrella. Depuis 1997, elle enseigne au Conservatoire National de Région de Tours. Sa discographie chez Ligia-Digital comprend un CD consacré à Johannes Brahms, plusieurs ouvrages consacrés à Liszt et un programme original consacré à Pierre de Bréville et Tristan Klingsor ainsi qu'un disque d'oeuvres pour guitare romantique et piano forte de Ferdinando Carulli. Lors des 5èmes Nocturnes Océanes, elle interpréta le second concerto Rachmaninov d'une manière éblouissante.

 

 

Rémy BABIAUD, technicien chez Blanchard Musique à Saintes, a consacré neuf années de sa vie à fabriquer, pièce par pièce, un piano à queue, dans la salle à manger puis l’atelier de sa maison familiale au Douhet. Un défi personnel de longue haleine qui s’est concrétisé de façon inattendue puisque la pianiste Carole CARNIEL a accepté d’enregistrer un CD récemment sur ce piano, absolument unique.
C'est sur ce même piano qu'elle jouera à Mérignac après que Rémy en introduction au récital nous ait conté l'aventure passionnée qui a conduit à la naissance de ce magnifique instrument.

Rémy BABIAUD

fabriquerunpiano.pagesperso-orange.fr/

 

 
   

 

 

 

 

 

 

Au programme:

F. SCHUBERT: Sonatine pour violon et piano en ré majeur op.137 n°1
F. KREISLER: Liebesleid - Tango - Prélude et Allegro
S. RACHMANINOV: Vocalise
F. LISZT: La Campanella
A. DVORAK: Sonatine pour violon et piano op. 100
P. SARASATE:  Variation sur Carmen
 

 


Dimanche 22 juillet 2018 à 17 heures:

Concert l'église Saint-Pierre de MÉRIGNAC (16200)
Récital avec Amanda FAVIER (violon)
et Elodie SOULARD (accordéon)

Amanda FAVIER  fait partie de la jeune génération des solistes français. Talent précoce, on la remarque à neuf ans dans son premier concerto en soliste, à onze ans salle Gaveau et à treize sur les bancs du CNSM de Paris dans la classe de Gérard Poulet. Après un Premier Prix de violon et un Diplôme de Formation Supérieure mention Très Bien, elle suit un Cycle de Perfectionnement parisien avant de parcourir l’Europe au contact d'Igor Ozim et d'Ifrah Neaman.

            Rapidement, elle glane une quinzaine de prix internationaux et se produit dans des salles prestigieuses (Gewandhaus de Leipzig, Concertgebouw d’Amsterdam, Victoria Hall de Genève, Kremlin State Palace de Moscou, Philharmonie du Luxembourg, Théâtre des Champs-

Elysées, Châtelet, Cité de la Musique à Paris...) avec des partenaires et orchestres recherchés.

Honorée de multiples récompenses pour son travail et ses enregistrements (Fondation Banque-Populaire, Adami, Palmes Académiques, Académie des Beaux-Arts, "classique d'or" d'RTL),

            Amanda Favier est l’invitée régulière des radios et télévisions françaises. Son dernier disque, "dans la malle du Poilu » (Arion) - a reçu le Label de la Mission du Centenaire de la guerre 14-18 et fait l'objet de nombreuses programmations en France et à l'étranger.
Elle enregistre cette saison l'intégrale des sonates de Beethoven pour les films de la Découverte et le label NoMadMusic avec la pianiste Célimène Daudet.

Elodie SOULARD commence l’apprentissage de l’accordéon près de Clermont-Ferrand, puis au Conservatoire du XII° arrondissement de Paris dans la classe de Max Bonnay avant d'intégrer le CNSM de Paris où elle y effectue de brillantes études récompensées par un Master d'accordéon en 2010. L'année suivante, elle est admise en III° cycle supérieur dans la classe du pianiste et chef d’orchestre Jean-François Heisser.
Parallèlement, elle reçoit les conseils éclairés d'un grand nombre de maîtres à travers l'Europe et travaille assidûment aux côtés du concertiste russe Yuri Shishkin.
Soutenue par la Fondation Safran, Elodie est régulièrement invitée en tant que soliste et se produit sur de grandes scènes internationales : Salle Pleyel, Cité de la Musique, Folles journées de Nantes et de Tokyo, Festival de l’Empéri, Festival Berlioz, Festival Radio-France, Festival Al Bustan (Liban), Philharmonie de Rostov-sur-le-Don (Russie), Muziekgebouw d'Amsterdam, Seoul Arts Center (Corée du Sud), Concert Hall de Shanghai (Chine)
Son talent d'interprète a été incontestablement reconnu dans un répertoire aussi bien constitué de transcriptions de Bach à Ligeti que d’œuvres originales contemporaines pour son instrument (Kusyakov, Goubaïdoulina, Lindberg, Berio). Elle est également auteur d'un grand nombre de transcriptions pour un, deux ou trois accordéons réalisées à partir d'oeuvres orchestrales de Berlioz, Schumann, Gounod et Prokofiev.
Elodie a pour partenaires de musique de chambre Emmanuel Pahud, Jean-Marc Phillips, Laurent Korcia, Eric-Maria Couturier et aussi le violoncelliste Raphaël Pidoux, avec qui elle a enregistré un disque en 2009 sous le label Integral. Elle est membre des Siècles, et joue avec l'Orchestre Philarmonique de Radio-France, l’Orchestre Poitou-Charentes, les ensembles 2e2m, Instant Donné et C barré.
Elodie Soulard joue sur un accordéon russe de marque « Jupiter » (modèle de V. Gusiev). 

 

 
 


 

 

 

 



Au programme:



Giuseppe SAMMARTINI,
Tarquino MERULA,
Bartolomeo MONTALBANO,
Diogenio BIGAGLIA,
Johan Helmich ROMAN...

 

 

 




 

 
 

 


Dimanche 9 septembre 2017 à 17 heures:

Eglise de MÉRIGNAC (16200)

Concert avec l'ensemble Furia francese

Mathieu DETHOOR (flûte à bec, violon)
Thmas THIEBAUD (flûte à bec, violon)
Kathy SMITH (violoncelle)
et Judicaëlle GIRAUDEAU-BUREAU(clavecin)



Pour ce traditionnel rendez-vous musical de rentrée, ces quatre instrumentistes vous proposent un voyage pétillant de virtuosité au cœur de la  musique italienne des XVIIème et XVIIIème siècles.
Ils vous feront partager leur passion pour la musique baroque
impétueuse, excessive, précieuse ou aérienne. Chacune de leur prestation apporte la preuve que cette musique peut être reconnue aujourd’hui, comme « avant-gardiste ». Avec un programme sans cesse renouvelé dans un répertoire abondant ils savent séduire par leur talent et leur générosité un très large public.

 

 

 
 



Au programme:



Franz SCHUBERT:

Trois Klavierstücke D 946

Robert SCHUMANN:

Novelette op. 21 - Tocatta op.7 enut maj.

Paul CONSTANTINESCU:
Gântec - Joc Dobrogan
George ENESCU:

Rhapsodie roumaine op. 11 n°1...

 

 


Dimanche 16 décembre 2018 à 17 heures:
 
21ème Concert de Noël

Auditorium Maurice Ravel de JARNAC
Récital de piano avec Dana CIOCARLIE

 

Dana CIOCARLIE: Formée aux sources de l'école roumaine de piano comme Dinu Lipatti, Clara Haskil et Radu Lupu, Dana Ciocarlie a également étudié à Paris auprès de Victoria Melki à l'Ecole Normale de Musique et a suivi le cycle de perfectionnement du Conservatoire National Supérieur de Musique dans les classes de Dominique Merlet et Georges Pludermacher. Sa rencontre avec le pianiste allemand Christian Zacharias sera déterminante en particulier pour approfondir l'œuvre pour piano de Franz Schubert.
Douée d'un tempérament vif-argent où la générosité le dispute à l'engagement, Dana Ciocarlie possède un vaste répertoire, s'étendant de Jean-Sébastien Bach aux compositeurs d'aujourd'hui. Certains d'entre eux lui ont dédié des œuvres tels Edith Canat de Chizy, Karol Beffa, Frédéric Verrières, Jacques Lenot, Helena Winkelman, Dan Dediu, et elle est reconnue comme l'une des interprètes majeures de Horatiu Radulescu.
Son expérience et son talent ont été récompensés par de nombreux prix lors de concours internationaux prestigieux : Grand prix au Concours International Robert Schumann à Zwickau, le Prix Spécial Sandor Vegh au Concours Geza Anda à Zurich, le Prix International Pro Musicis, le Young Concert Artist European Auditions à Leipzig.
Lauréate de plusieurs Fondations : Yvonne Lefébure, Nadia Boulanger, Gyorgy Cziffra, elle est aussi une interprète recherchée dans le domaine de la musique de chambre. Parmi ses partenaires de prédilection, on mentionnera les violonistes Gilles Apap, Irina Muresanu, Nicolas Dautricourt, Laurent Korcia, les pianistes Christian Zacharias, Philippe Bianconi et Anne Quéffelec, les violoncellistes Alexander Kniazev et Marc Coppey, le corniste David Guerrier, les Quatuors Talich et Parisii, les chefs d'orchestre Lawrence Foster, Yoav Talmi, Frédéric Chaslin.
Ses multiples activités à travers le monde en récital ou en concert avec orchestre l'ont conduite aux Etats-Unis (Boston, New-York, Los Angeles), au Canada (Montréal, Festival de Lanaudière), en Chine, Philippines, Indonésie, en Europe (Allemagne, Suisse, Espagne, Belgique, Luxembourg, Italie, Pays-Bas, Roumanie), en France : Cité de la Musique, Radio-France, Auditorium du Louvre, Théâtre du Châtelet, Salle Pleyel, Salle Gaveau, au MIDEM de Cannes, à l'Opéra de Lyon, et dans différents festivals : Piano aux Jacobins, Berlioz de la Côte Saint-André, La Folle Journée de Nantes, Radio-France-Montpellier, La Roque d'Anthéron, Printemps des Arts de Monaco. Elle est l'invitée de la première édition au Japon du festival Piano aux Jacobins, en juin 2017 à Tokyo et Gifu.
En janvier 2017, elle est nommée « Yamaha Concert Pianist », par Yamaha Artiste Service Europe.
La parution successive de ses deux premiers enregistrements chez L'Empreinte Digitale consacrés l'un à la dernière Sonate pour piano de Schubert et l'autre à la musique roumaine, lui a valu des critiques élogieuses de la presse qui reconnaît en elle l'humilité des grands et n'hésite pas à la comparer par sa musicalité à Wilhelm Kempff et à Clara Haskil. Son dernier CD, l'intégrale des sonates pour violon et piano de Benjamin Godard avec Nicolas Dautricourt (mars 2016) chez Aparté, a reçu un « Choc » de Classica.
Dana Ciocarlie se produit régulièrement en concerto, récital et musique de chambre. Sur France Musique, son cycle dédié aux œuvres de Robert Schumann dans le cadre de l'émission "L'atelier du musicien" de Jean-Pierre Derrien s'est déroulé sans interruption entre 2002 et 2014. A partir de 2017, elle poursuivra sur plusieurs années, une série de récitals « Voyage avec Schumann » dans le cadre du Festival International de Piano à Saint Ursanne (Suisse).
Parmi sa discographie: Schubert, "Romania", Constantinescu,Enescu, Bartok,  "La langue maternelle »: Bartok, Eötövos, Ligeti, Magnard et Lekeu avec la violoniste Irina Muresanu, "Debussy en miroirs", Dvorak comprenant le Quintette avec le Quatuor Psophos,  Mendelssohn, Intégrale de l'oeuvre pour violoncelle et piano avec Sébastien van Kuijk, "Bohémia" (Janacek, Suk, Martinu, Maratka) avec la violoniste Marianne Piketty, l'Intégrale des sonates violon/piano de Benjamin Godard avec Nicolas Dautricourt. Son intégrale « live » de l'œuvre de Robert Schumann pour piano seul (coffret de 15 CD) est disponible depuis septembre 2017 et recueille le plébiscite de la presse.
Dana Ciocarlie est Professeur au Conservatoire National de Musique de Lyon et à l'Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot.