Année 2019

Accueil Hommage à Katia Année 2007 Année 2008 Année 2009 Année 2010 Année 2011 Année 2012 Année 2013 Année 2014 Année 2015 Année 2016 Année 2017 Année 2018 Année 2019 Année 2020
 

       

Dimanche 24 mars 2019 à 17heures:

La Palène à Rouillac ( auditorium du 27)
accueille un ami: le pianiste Laurent MARTIN en récital

 
  Au programme:

Frédéric CHOPIN (1810-1849)
Fantaisie-Impromptu opus 66
Valse opus 64 No 2

Valse opus 69 No 1
Valse opus 64 No 1
Mazurka opus 67 No 4
Mazurka opus 68 No 2
Nocturne posthume BI 108
Polonaise
Opus 40 No 2


Mel BONIS (1858-1937)
Impromptu
L’ange gardien
Romance sans paroles
Eglogue
Ballabile
Dedémone
La Cathédrale blessée

Frédéric CHOPIN
Grande Valse opus 34 No 2
Etudes opus 10 No 12 et opus 25 No 2
Premier nocturne opus 9
Première Ballade opus 23
   

 

 

 
       

Dimanche 9 juin 2019 à 17 heures:  
 

Eglise de Mérignac
Récital de piano  à quatre mains avec
Claire DÉSERT et Florent BOFFARD

 

 
 

Claire DÉSERT

Florent BOFFARD

 

Au programme:

Petite suite de Claude DEBUSSY
Rhapsodie espagnole de Maurice RAVEL
Franz SCHUBERT
Anton DVORAK...

 

   

Claire DÉSERT: Aux quatre coins du monde, Claire Désert séduit le public par la grâce, la profondeur et l’humilité de ses interprétations.
Invitée par de grands festivals – Radio France Montpellier, La Roque d’Anthéron, l’Orangerie de Sceaux, Piano aux Jacobins, Lille Piano(s) Festival, Festival International de Colmar, Festival « Georges Enescu », Consonances, « Folles Journées » de Nantes, Bilbao, Tokyo… Claire Désert est présente sur les scènes internationales telles que l’Arsenal de Metz, le musée d’Orsay, la salle Pleyel à Paris, le Kennedy Center à New-York, le Wigmore Hall et King’s place à Londres, mais aussi en Italie, Pologne, Brésil, Etats-Unis… Elle joue régulièrement en soliste avec d’importantes formations symphoniques, que ce soit l’Orchestre de Paris, le National d’Ile-de-France, le Philharmonique de Radio France, le Symphonique de Québec, le Philharmonique de Strasbourg, le National de Lille, etc.
Claire Désert, artiste rare, chambriste hors pair, a pour partenaires privilégiés le pianiste Emmanuel Strosser, les violoncellistes Anne Gastinel, Gary Hoffman, les violonistes Philippe Graffin, Régis Pasquier, Tedi Papavrami, Nemanja Radulovic, le Quatuor Parisii, le Quatuor Sine Nomine, le Quintette Moraguès…
Elève du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l’âge de 14 ans, elle obtient le premier prix de musique de chambre dans la classe de Jean Hubeau ainsi que le premier prix de piano à l’unanimité du jury (prix spécial du concours 1985) dans la classe de Vensislav Yankoff. Admise la même année en cycle de perfectionnement de piano, le gouvernement français lui attribue une bourse pour une année d’études à Moscou dans la classe d’Evgeni Malinin au conservatoire Tchaïkovski. À son retour en France, elle entre en cycle de perfectionnement de musique de chambre dans la classe de Roland Pidoux.
Sa discographie bien étoffée comporte un CD Schumann – son premier disque, couronné d’un « 10 » de Répertoire –, un disque des concertos de Skriabine et de Dvorák, avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, disque récompensé par une Victoire de la Musique en 1997, deux enregistrements réalisés avec Anne Gastinel, l’un dédié à Schumann, l’autre à Schubert, chez Naïve. Sont parus chez Mirare un disque solo consacré aux Davidsbündlertänze de Schumann, Les Danses slaves de Dvorák à quatre mains avec Emmanuel Strosser. En 2010, elle nous offre un nouvel enregistrement solo « Abendmusik » consacré à Clara Schumann, Robert Schumann et Johannes Brahms, toujours pour le label Mirare, chaleureusement salué par la presse internationale.

Florent BOFFARD
: Invité dans les principaux festivals (Salzbourg, Berlin, Bath, Aldeburgh, La Roque d’Anthéron…), Florent Boffard  a joué entre autres sous la direction de Pierre Boulez, Simon Rattle, Leon Fleisher, Peter Eötvös avec l’Orchestre National de Lyon, le Philharmonisches Orchester Freiburg, le NDR Elbphilharmonie Orchester, l’Orchestre philharmonique de Radio France…  Soliste à l’Ensemble Inter-Contemporain de 1988 à 1999, il a côtoyé les principaux compositeurs de notre temps et effectué la création de pièces de Boulez, Donatoni, Ligeti…
En 2010, il a présenté en direct sur Arte « Chopin, une écoute aujourd’hui » à la Folle journée de Nantes. Soucieux d’aider le public à une meilleure compréhension du répertoire contemporain, il a également réalisé de nombreux ateliers et présentations de concerts, en particulier au festival de la Roque d’Anthéron. Il a en outre écrit le film « Schoenberg, le malentendu » qui accompagne son enregistrement de l’oeuvre pour piano de Schoenberg paru chez Mirare en 2013, enregistrement récompensé par « 5 Diapasons » dès sa sortie et noté « Editor’s Choice » par le magazine Gramophone. Parmi ses enregistrements, on trouve aussi les Structures pour deux pianos de Boulez avec Pierre-Laurent Aimard, la Sequenza pour piano de Berio (DGG), les Etudes pour piano de Debussy et Bartok, les Sonates pour piano et violon de Fauré avec Isabelle Faust (Harmonia Mundi).
En 2001, la Fondation Forberg-Schneider (Münich) décerne à Florent Boffard son Prix Belmont pour son engagement dans la musique d’aujourd’hui. Il a enseigné au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon et à la Musikhochschule de Stuttgart.  Depuis 2016, il est professeur de piano au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

 

 

 
       

Dimanche 21 juillet 2019 à 17 heures:  
 

Eglise de Mérignac
Récital accordéon-violoncelle avec
Elodie SOULARD et Raphaël PIDOUX

 

 
 

 

Au programme:


Schumann,
de Falla,
Bloch,
Kodaly,
Tchaikovsky,
Popper...

 

   

Duo Elodie Soulard et Raphaël Pidoux

Elodie Soulard:
« Révélation à découvrir cet été ... Elodie n’a que 26 ans mais elle est déjà l’égérie des programmateurs et des compositeurs ... » Le Figaro
« Un accordéon plein d’émotion... » La Dépêche du midi
« ... Accordéoniste classique d’exception, Elodie a présenté une spectaculaire sonate d’Anatoly Kusyakov ... » Le Journal du Dimanche
« Une transcription pour accordéon d’un opéra de Rimsky-Korsakov, par le maître Youri Shishkin a permis à Elodie Soulard d’exprimer toute l’étendue de son talent... » Ouest France

Née en 1986, c’est à l’âge de six ans qu’Elodie Soulard commence l’apprentissage de l’accordéon près de Clermont-Ferrand. Après des études au Conservatoire du XII° arrondissement de Paris dans la classe de Max Bonnay, elle intègre le CNSM de Paris où elle y effectue de brillantes études récompensées par un Master d’accordéon en 2010 avant d’être admise en III° cycle supérieur dans la classe du pianiste et chef d’orchestre Jean-François Heisser.
Parallèlement, elle reçoit les conseils éclairés d’un grand nombre de maîtres à travers toute l’Europe et travaille assidument aux côtés du concertiste russe Yuri Shishkin.
Elodie Soulard est régulièrement invitée en tant que soliste et se produit sur de grandes scènes internationales : Musiekgebouw d’Amsterdam, Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, Salle Pleyel, Cité de la Musique, Folles journées de Nantes et de Tokyo, Festival de l’Empéri, Festival Berlioz, Festival de Radio France, Philharmonie de Rostov-sur-le-Don (Russie).
Son talent d’interprète est incontestablement reconnu dans un répertoire aussi bien constitué de transcriptions d’œuvres de Bach à Ligeti que d’œuvres originales contemporaines pour son instrument (Kusyakov, Goubaïdoulina, Lindberg…).
Elodie Soulard a pour partenaires de musique de chambre Emmanuel Pahud, Jean-Marc Phillips, Laurent Korcia, Eric-Maria Couturier et aussi le violoncelliste Raphaël Pidoux, avec qui elle a enregistré un disque sous le label Integral. Elle est membre de l’Orchestre Les Siècles et joue avec L’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre Poitou-Charentes, les ensembles 2e2m, l’Instant Donné et C barré.
En octobre 2015, Elodie Soulard sort son premier disque solo avec le label NoMadMusic.
Elodie Soulard joue sur un accordéon russe de marque « Jupiter » (modèle de V. Gusiev). Elle est soutenue par la Fondation Safran pour la musique.


Raphaël Pidoux: il mène une brillante carrière avec le Trio Wanderer jouant notamment au Théâtre des Champs-Elysées, au Wigmore Hall de Londres, à l’Herkulessal de Munich, aux Konzerthaus de Vienne et Berlin, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Musikverein de Graz, à la Scala de Milan…
Invité des festivals tels que Salzbourg, Edimbourg, Montreux, Feldkirch, Schleswig Holstein, la Roque d’Anthéron, Stresa, Osaka, les Folles Journées de Nantes… et jouant sous la direction de : Yehudi Menuhin, Christopher Hogwood, Charles Dutoit et James Conlon, avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre National de l’Ile de France, les orchestres de Nice, Pays de Loire, Montpellier, Teneriffe, La Coruna, le Radio Symphonie Orchester de Berlin, le SinfoniaVarsovia, le GrazerPhilharmonikerOrchester, le Stockholm Chamber Orchestra, le Gürzenich-Orchester de Cologne… et aussi avec Wolfgang Holzmair, François Leleux, Paul Meyer, Pascal Moraguès, Antoine Tamestit…
Avec Harmonia Mundi, il enregistre les Trios de Chausson, Ravel, Haydn, Chostakovitch, Copland, Saint-Saëns, Mendelssohn, Messiaen, l’intégrale des Trios de Schubert et de Brahms, la Truite de Schubert, le Quintette de Hummel et le Triple Concerto de Beethoven, les Quatuors avec piano de Fauré et Smetana, Liszt, récompensés par le Choc de l’Année du Monde de la Musique, le Diapason d’Or, et les Victoires de la Musique en 1997, 2000 et 2009.
La musique de chambre tient une place importante dans sa carrière, ce qui ne l’empêche pas de jouer seul ou entouré de Christophe Coin, Emmanuel Pahud, Raphaël Oleg, les Quatuors Manfred, Modigliani, Mosaïque, l’Orchestre Les Siècles et François-Xavier Roth… enregistrant au sein de l’Octuor « Les Violoncelles Français » (Méditations- Label Mirare), avec Emmanuel Strosser (Kodaly et Donhanyi) ou encore l’intégrale des Sonates de Duport (première mondiale) avec le Label IntegralClassic.
Raphaël Pidoux débute le violoncelle avec son père Roland Pidoux.1er Prix en 1987 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Phillipe Muller, il se perfectionne à l’Indiana University avec Janos Starker.
En tant que chambriste, il étudie auprès de Menahem Pressler et des membres du Quatuor Amadeus. En 1988, Il remporte le Concours International ARD de Munich ainsi que le 3ème Prix du Concours International Bach de Leipzig. Professeur au CRR de Paris, il est nommé au CNSMDP prenant ainsi la succession de Philippe Muller.
Il joue sur un violoncelle de Goffredo Cappa (1680)

 

 
       

Dimanche 8 septembre 2019 à 17 heures:  
 

Eglise de Mérignac
Concert de musique baroque
avec l'ensemble Furia francese:

 

 
 

 

 

   



L’ensemble Furia francese se produira en quatuor composé de :

Mathieu DETHOOR (flûtes à bec, violon et voix)
Thomas THIEBAUD (flûtes à bec, violon et voix)
Julien LEPETIT (violoncelle)
Julien OPIC (clavecin)
 
 Mathieu DETHOOR et Thomas THIEBAUD aux flûtes à bec et violon, Julien LEPETIT au violoncelle, Julien OPIC au clavecin composeront ce quatuor. Ils vous feront partager leur passion pour la musique baroque impétueuse, excessive, précieuse ou aérienne. Chacune de leur prestation apporte la preuve que cette musique peut être reconnue aujourd’hui, comme « avant-gardiste ». Avec un programme sans cesse renouvelé puisé dans un répertoire abondant, ils savent séduire par leur talent et leur générosité un très large public.
 Le programme de cette année, nous transportera dans la musique qui s’est développée dans toute l’Europe de la fin du XVIIème et du début du XVIIIème siècle. Avec un programme sans cesse renouvelé, dévoilant toujours quelques pièces méconnues parfois de compositeurs oubliés, ils vous promettent un voyage pétillant de virtuosité au cœur de la  musique baroque.

 

 
           
 

   

Dimanche 17 novembre 2019 à 17h. à l'auditorium du 27 à ROUILLAC:

Ce concert est organisé par La Palène sur proposition des Amis de la Musique

 
 

Un programme exceptionnel:

Georg Friedrich HAENDEL: Water Music

Johann Sebastian BACH:
Concerto brandebourgeois n°4 en sol majeur BWV 1049
s
Solistes: Amanda FAVIER, violon,
Mathieu DETHOOR et Thomas THIEBAUD, flûtes à bec

Antonio VIVALDI: Les quatre Saisons Opus VIII, n°1 à 4
Soliste: Amanda FAVIER

Concerto pour violon en mi majeur RV 269 « La primavera »
Concerto pour violon en sol mineur RV 315 « L’estate »
Concerto pour violon en fa majeur RV 293 « L’autunno »
Concerto pour violon en fa mineur RV 297 « L’inverno »
           


Amanda FAVIER
 

   

"Quatre Saisons" d'Antonio VIVALDI
 

Amanda FAVIER (violon solo)
Elle est la plus jeune lauréate du Concours J.S. Bach de Leipzig. Talent précoce, lauréate de nombreux prix internationaux, elle joue aujourd’hui dans des salles prestigieuses tant en France qu’à l’étranger. Chambriste recherchée, elle joue avec les plus grands. Son disque des Quatre Saisons de Vivaldi a reçu le meilleur accueil des critiques et a figuré en tête des meilleures ventes françaises. Elle est souvent invitée des radios et télévisions, on peut l’entendre régulièrement sur France Musique ou Radio Classique.

avec l'ensemble Furia francese
L'ensemble FURIA FRANCESE rassemble des jeunes musiciens résidant en Région qui se sont réunis pour interpréter et diffuser le répertoire musical des XVII et XVIII siècles auprès du plus large public.
Anne LEDROIT, Lawrence VAIGOT, Martin QUESSON (violons), Mathieu DETHOOR (flûte à bec, violon), Thomas THIEBAUD (alto), Kathy SMITH (violoncelle),  et Julien OPIC  (clavecin), composent cet ensemble.
 

 
           
 





Au programme de ce récital dédié

à la Mémoire d’un Juste :

- Bach  Sonate en Mi Majeur
- Ysaye  Rêve d’enfant

- Ravel  Kaddish
- Ernst Bloch Nigun (Prière, extrait de « Baal Shem »)
- John Williams  "Schindler’e list"
Musique klezmer (musique du film « Un violon sur le toit »)
- Olivier Messiaen  Louange à l’immortalité de Jésus (final du Quatuor pour la fin du temps)

- César Franck  Sonate en La Majeur ...

   

Dimanche 15 décembre 2019 à 17 heures:  
22ème Concert de Noël des Amis de la Musique
en partenariat avec la ville de Jarnac


Auditorium Maurice RAVEL à JARNAC
Dimanche 15 décembre 2019 à 17 heures:

 Récital exceptionnel avec
Amanda FAVIER (violoniste)

 et Dana CIOCARLIE (pianiste)

Amanda FAVIER
Elle fait partie de la jeune génération des solistes français. Son enregistrement récent des Quatre Saisons de Vivaldi a été honoré du très convoité Classique d’Or RTL et a figuré plusieurs semaines en tête des meilleures ventes françaises.
En 2015, Amanda Favier a fait ses débuts avec l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre Philharmonique de Moscou et l’Orchestre de Chambre du Luxembourg, et elle enregistre l’intégrale des sonates de Beethoven avec la pianiste Célimène Daudet. Le premier volume de cet enregistrement sorti en mai 2016 a été distingué par le "Choix de France Musique".

  

Dana CIOCARLIE
Récompensée par de nombreux prix internationaux, elle est l’une des plus grandes pianistes de la nouvelle génération. Elle mène une carrière sur l'ensemble des cinq continents.
On a pu lire d’elle:«De Bach aux compositeurs contemporains, Dana Ciocarlie interprète un répertoire très vaste, colorant la musique des nuances de sa personnalité vif-argent généreuse». «A sa technique extrêmement brillante, elle allie un sens musical d’une grande profondeur ». « D’une musicalité étonnante, Dana Ciocarlie émeut par sa sonorité juste, son interprétation aussi fougueuse qu’intérieure, sa simplicité naturelle ».
En 2018, elle fut nominée aux Victoires de la Musique de la Musique classique pour avoir produit son intégrale « live » de l’œuvre de Robert Schumann pour piano seul (15CD), largement plébiscitée par la presse.